×
Forum Solitude(s) (05 Mar 2017)

Bienvenue sur le forum de Solitude(s). Vous pouvez ici participer à des discussions et des débats sur des sujets aussi variés que les Sciences Humaines, la Philosophie, ou encore la Sexualité.
En participant à ce forum, vous acceptez notre charte . Vous pouvez aussi lire le manifeste du site pour plus d'informations sur notre projet communautaire.

Le Racisme

  • riot
  • Portrait de riot
  • Hors Ligne
  • Ultra-gauche, mouvance anarcho-autonome
Plus d'informations
01 Avr 2016 10:05 #26750 par riot
riot a répondu au sujet : Le Racisme
Je t'invite a relire plus attentivement mes messages. Je pense qu'ils contiennent plus que ce que tu y as lu et je n'ai pas envie de répéter encore un énorme pave en boucle.
Je suis prêt a admettre que je n'ai peut-être pas été très clair et éclaircir quelques points après que tu ais pris un peu de temps pour ne pas survoler certains points (et pourquoi pas lire quelques liens).

Il est évident que l'arme de la critique ne saurait remplacer la critique des armes ; la force matérielle ne peut être abattue que par la force matérielle ; mais la théorie se change, elle aussi, en force matérielle, dès qu'elle pénètre les masses.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: l'homme-grenouille

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • L'oiseau d'Hermès
  • Portrait de L'oiseau d'Hermès
  • Hors Ligne
  • La folie dans les abîmes.
Plus d'informations
01 Avr 2016 12:10 - 01 Avr 2016 12:11 #26752 par L'oiseau d'Hermès
L'oiseau d'Hermès a répondu au sujet : Le Racisme

PS : Le fait que la race n'existe pas pour la biologie a l'heure actuelle est tout autant de l'ordre de la "construction culturelle" que la théorie raciale.


De cela je comprends riot, que ce qui te gène est que la biologie ne parle plus de races et parle aujourd'hui de populations à cause d'une "construction culturelle" qui pour toi ne lutte pas contre le racisme, et qui par conséquent fait du mal à l'antiracisme, je te re cite :

quand un scientifique vient affirmé que la race n'existe pas et donc qu'il n'y a pas à s'inquiéter de ça, si, ça fait mal à l'antiracisme.


Mais maintenant, j'ai l'impression maintenant au contraire que ta position n'est pas de lutter contre le racisme, je te re cite :

Le racisme n'est pas quelque chose de personnel et n'est pas un truc a "déconstruire chez les gens".


Bah c'est quoi l'antiracisme/lutte contre le racisme si ce n'est déconstruire le racisme chez les gens ?

Du coup, cela me mène à penser que ce qui te gène dans la vidéo de Léo, est qu'il tente de déconstruire le racisme en parlant (uniquement) de son domaine, la biologie, qui n'utilise plus le terme de race pour les humains.

Tout ça me semble un peu contradictoire :
- Léo essaye de déconstruire le racisme / Tu dis que c'est pas un truc à déconstruire chez les gens
- Et tu as affirmé que la manière de Léo pour déconstruire le racisme n'est pas bonne car il ne parle que de son domaine "la biologie" / C'est contradictoire avec le fait que tu dises que ce n'est pas un truc à déconstruire chez les gens.

Tu veux dénoncer le racisme mais pas le déconstruire ? C'est étrange.
Je ne comprends pas ta position riot pourrais-tu prendre le temps de la préciser ?

Pour l'instant la seule chose dont je suis sûr, c'est que tu as un problème avec la biologie à cause de son passé. Et donc tu n'arrives pas à supporter que l'on puisse utiliser la biologie pour déconstruire le racisme. Pourtant tu affirmes que ce n'est pas quelque chose à déconstruire car je te cite :

Parce que le racisme n'est pas une construction intellectuelle a priori.


Du coup c'est quoi en fait ton problème ?

Car non je suis désolé, mais tu n'es pas clair car, comme je viens de le montrer, ce que tu dis semble contradictoire. J'ai beau relire attentivement tes messages je ne comprends pas ces contradictions, donc pourrais-tu y répondre, et montrer que ce ne ne sont pas des contradictions ?

D'ailleurs tien dans un de tes post une autre "contradiction" selon moi :

La race est donc bien une réalité biologique, et non pas une réalité des sciences génétiques. Elle est biologique car elle s'ancre dans le symbolisme d'une pratique de domination.


Tu affirmes que la race est une réalité biologique et non pas une réalité des sciences génétiques :
-> La biologie regroupe les sciences génétiques non ? Fin bon dans le même post tu dis quand même :

La biologie (comprendre la génétique) a une légitimité a parler de la race.

affirmation que tu prêtes à l'homme-grenouille montrant que pour toi lorsque que l'on te dit la biologie, tu comprends la génétique. Et juste après tu distingue les deux :

La race est donc bien une réalité biologique, et non pas une réalité des sciences génétiques

.

Ensuite tu affirmes qu'

Elle est biologique car elle s'ancre dans le symbolisme d'une pratique de domination

:
-> Heu... Personnellement je distingue biologie et sciences sociales, c'est pas la même chose pour moi.

Bref. J'attends tes explications.

"Le meilleur moyen d'être reconnu par la lumière, c´est d´être soi-même lumineux, seul le semblable connaît le semblable"
Dernière édition: 01 Avr 2016 12:11 par L'oiseau d'Hermès.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: l'homme-grenouille

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • riot
  • Portrait de riot
  • Hors Ligne
  • Ultra-gauche, mouvance anarcho-autonome
Plus d'informations
01 Avr 2016 16:42 #26755 par riot
riot a répondu au sujet : Le Racisme

De cela je comprends riot, que ce qui te gène est que la biologie ne parle plus de races et parle aujourd'hui de populations à cause d'une "construction culturelle" qui pour toi ne lutte pas contre le racisme

Non, c'est juste que ce n'est pas un argument de dire "oui mais avant ils étaient biaisés" alors que c'est le cas maintenant aussi.


Bah c'est quoi l'antiracisme/lutte contre le racisme si ce n'est déconstruire le racisme chez les gens ?

La lutte contre une forme d'organisation sociale et sa modification effective, matérielle, et non pas idéologique.
Le racisme existe par des processus qui n'ont souvent aucun rapport avec l’idéologie raciste individuelle. On peut par exemple prendre le néo-colonialisme, l'hégémonie culturelle (et on peut revenir aux cas d’obésité de certains peuples racisés), la gentrification, l’appropriation du labeur des personnes racisées (celle-ci ayant plus tendances a avoir des emploies moins payes que les personnes blanches). Tout ça, c'est le racisme (et ça ne se limite pas a ça).
En quoi dire aux gens "mais les races, ça existe pas" (alors qu'en plus, on la constate tout les jours) change cette organisation ? Eh bien elle ne le change pas. Et c'est ce que montre Bonilla-Silva dans Racism Without Racists que j'ai mis plus haut.


Du coup, cela me mène à penser que ce qui te gène dans la vidéo de Léo, est qu'il tente de déconstruire le racisme en parlant (uniquement) de son domaine, la biologie, qui n'utilise plus le terme de race pour les humains.

Ce qui me gêne, c'est qu'il ne déconstruit pas, justement. Parce que pour "déconstruire" ne passe pas par des faux arguments de la génétique. L'utilisation qui est fait ici est exactement la même technique qu'a l’époque du racisme scientifique (l’autorité institutionnelle d'une science sur les rapports sociaux) a l’exception prêt qu'on dit maintenant l'inverse (et que ça n’empêche pas l’ethno-différentialisme d'exister, si ça vous parle plus, l’idéologie). As-tu lu la citation de Pichot ?
Donc il y a deux arguments dans ma critique : la méthodologie est faussée (de part l'appel a la génétique, etc.), et l'application qui ne fait pas vraiment (du tout) la négation de l’idéologie raciste, au contraire.


Tu affirmes que la race est une réalité biologique et non pas une réalité des sciences génétiques :
-> La biologie regroupe les sciences génétiques non ?

Je parlais de la biologie, ici au sens de réalité physique naturelle, le biologique, et non pas de pratique scientifique.
Donc oui, la race c'est une réalité biologique. Noir, blanc, métis, etc. ce sont des réalités biologiques. Cependant, elles ne sont pas du ressort de la génétique. Comme le dit Pichot, ce n'est pas la mélanine qui a un intérêt dans la question de race, mais la couleur de peau effective (tout comme dans les rapports de genre ou on peut être XXY que ça ne changera rien a notre sexage).
Quand je fais la distinction, c'est bien par rapport a la manière dont les arguments de l'homme-grenouille sont présentés. Ses arguments liés a la "biologie" (en tant que science) sont bien des arguments en génétique (et non pas en taxonomie qui est aussi une banche de la biologie mais n'est pas soumis aux mêmes règles théoriques que la génétique).
Je ne me rends pas compte, c'est compliquer l’idée que la science est divisée en discipline qui ont des différences théoriques et pratiques majeures qui font qu'elles ne permettent pas une discussion totale entre les deux ? Il y a la biologie (au sens de mécanismes biologiques, écologiques, etc.) et les disciplines scientifiques qui l’étudient et dont chacune occupent une sphère particulière de la biologie, du vivant. Et la génétique s'occupe des gènes, qui ne sont pas les principaux critères de définition de la race.


Heu... Personnellement je distingue biologie et sciences sociales, c'est pas la même chose pour moi.

Je pense avoir explique ça juste au dessus, ce que j’appelais "biologique". Je pense par ailleurs que les Sciences Sociales étudient le biologique. Elles l’étudient quand elles nous parlent des sexes et genres, des races, des façons dont nos corps sont modelés et symbolisés, etc. Les Sciences Sociales, ce n'est pas que ce que "pense le social", mais comment il "se comporte" et ce qu'il intègre. Y compris le biologique, donc.

Il est évident que l'arme de la critique ne saurait remplacer la critique des armes ; la force matérielle ne peut être abattue que par la force matérielle ; mais la théorie se change, elle aussi, en force matérielle, dès qu'elle pénètre les masses.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Avr 2016 17:16 #26756 par zoumbo
zoumbo a répondu au sujet : Le Racisme
Salut.

Peut être que c'est juste un problème sémantique, vous avez fait couler pas mal d'encre à tenter de définir (ou redéfinir), un mot qui a peut être un sens précis à la base qui fut dévoyé pour un usage politique à des fins stratégiques souvent économique.

J'aurais plusieurs questions:
Existe t-il une approche sémantique sur le mot race?
D'ou vient ce mot, quel fut son usage premier?
Quel est son évolution sémantique?
Qu'est ce qu'une race? (pour un profane)
Comment apparait une race?
Qu'elle est l'utilité d'une race? Biologiquement? Socialement? Politiquement? Économiquement?
Qu'elle est la différence entre une race et une espèce? (Le loup est-il l'espèce qui a donné lieu à la race des chiens?)
L'évolution (en tout cas sa théorie) n'est elle pas en contradiction avec le principe de race?
La préférence communautaire est-elle du racisme? (le nationalisme?)
Peut-on parler de race chez l'espèce humaine?
Est-ce qu'au final tout cela n'est pas un problème philosophique plutôt que biologique? (principalement à cause du fait que nous sommes une espèce particulière comparé aux autres espèces vivante, qu'on se juge, et qu'on ne peut donc pas affirmer être pleinement objectif lorsqu'un sujet concerne notre propre espèce).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • riot
  • Portrait de riot
  • Hors Ligne
  • Ultra-gauche, mouvance anarcho-autonome
Plus d'informations
01 Avr 2016 21:53 #26766 par riot
riot a répondu au sujet : Le Racisme
Pour répondre à la plupart des questions que tu poses, zoumbo, je te renvoie vers mon article et ses "sources", ainsi que vers ce topic www.solitudes.fr/forum/sciences-dures/10...-race-ethnie?start=0

Il est évident que l'arme de la critique ne saurait remplacer la critique des armes ; la force matérielle ne peut être abattue que par la force matérielle ; mais la théorie se change, elle aussi, en force matérielle, dès qu'elle pénètre les masses.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Avr 2016 14:32 #26767 par zoumbo
zoumbo a répondu au sujet : Le Racisme

Chez les animaux domestiques, la race est un rang taxinomique inférieur à l'espèce. Les races sont distinguées à des fins d'élevage et de sélection.
On parle ainsi de races bovines, canines ou caprines. Le terme est à coloration davantage commerciale que scientifique : un animal « de race » se vend tout simplement plus cher, en arguant des qualités de son sous-groupe : bœuf charolais, poule leghorn, cheval percheron, chat persan, chien dalmatien, etc.

Les taxons au rang de race n'ont pas de noms scientifiques internationaux, leur circonscription taxinomique repose généralement sur des critères subjectifs et pratiques (notamment utilisés pour la désignation commerciale). Ces variations sont généralement très faibles pour les races sélectionnées afin de veiller à un certain standard, dont on exige par exemple des prestations particulières pour satisfaire de façon optimale à un but d'utilisation. Par contre, la variabilité peut être très importante entre races géographiques.


Du coup le mot race est un synonyme de sous-espèce avec comme spécificité une intervention humaine dans l'apparition de cette sous-espèce d'ou la nuance entre race et sous-espèce?

On y rajoute la proximité entre race et commerce et toute la nuance est faite. D'après cette définition, il y a aussi un besoin pratique de séparer une marchandise pour lui attribuer un prix commerciale différent en fonction de l'utilité de la race modulo sa facilité de production. Le mérite en viendrait à l'homme qui aurait fait un travail de croisement pour obtenir la dite race, donc toute nouvelle race serait "breveté" par son "créateur", vive le capitalisme. Il y a un parallèle avec les fruits, croiser différente espèce de pommier donne différente variété de pomme. Ainsi celui qui a découvert le croisement permettant de produire la variété pink lady, s'est approprié une exclusivité commerciale. Donc par souci commerciale on prend le risque d'altérer la biodiversité car c'est économiquement viable (et encore artificiellement et à moyen terme) de procéder de la sorte.

L'homme serait une créature vénale par excellence?

Vous l'aurez compris j'ai un profond mépris pour les gens qui ne considère que leur intérêt économique au dépend de la dignité du vivant (j'irais même jusqu'au non vivant), et de la plus élémentaire des solidarités.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Avr 2016 16:57 #26769 par noah
noah a répondu au sujet : Le Racisme
Juste pour revenir vaguement sur ce que j'identifie personnellement comme un point névralgique du débat
Au-delà de la question de la légitimité et de l'objectivité de la biologie sur la question de race (et je me demande bien comment il serait jamais possible de l'établir ou même d'en discuter vraiment), ce qui semble te déranger, Riot, c'est qu'il n'y a dans cette démarche aucune action politique de déconstruction de l'organisation sociale du racisme mais une attaque sur le plan strictement idéologique qui pour toi dissimule et enterre le vrai combat.
Ce point de vue m'intéresse mais j'ai eu l'impression que tu ne faisait que l'effleurer, pourrait-tu l'approfondir ? Je comprend, pour l'instant, que pour la construction sociale, l'idéologie n'est qu'un prétexte, et rien n'empêche effectivement un "raciste" (j'aimerais rajouter qu'identifier un raciste et un non-raciste, c'est particulièrement dangereux car cela dédouane une partie de la population de toute remise en question, mais je divague, conservons les approximations du langage), une fois attaqué sur son idéologie, de reconstruire arbitrairement à partir de quoi que ce soit d'autre, il en est parfaitement capable et même, souvent il le fera (selon le principe pour ma part expérimental qu'un biais cognitifs doit être justifiable, qu'importe la valeur de cette justification). Mais je ne saisis pas comment tu veux attaquer le problème autrement, que signifie pour toi une action politique, qu'est-ce que détruire l'organisation sociale ? Comment convaincre quelqu'un d'évoluer si on le lui explique pas d'abord qu'il "faut" évoluer, ceci en détruisant lentement toutes les formes que peuvent prendre l'idéologie et en prenant son mal en patience, jusqu'à un défaut d'imagination et une perte de repère. Je vois la chose comme une hydre de Lerne, quel est le feu que tu invoque ?

PS : J'ai lu l'introduction, mais je ne vois pas ce qu'elle apportait par rapport à ce que tu avais déjà dis. D'où ce message.

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

Parce que la logique est folle et la folie est logique

Le surhomme est mort. Vers quelle chimère allons-nous maintenant nous tourner ?

La pire des folies est la raison, car le malade reste toute sa vie aveuglément persuadé d'être sain.

La force est une sécurité, la faiblesse une nécessité...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • riot
  • Portrait de riot
  • Hors Ligne
  • Ultra-gauche, mouvance anarcho-autonome
Plus d'informations
02 Avr 2016 18:32 #26770 par riot
riot a répondu au sujet : Le Racisme

Mais je ne saisis pas comment tu veux attaquer le problème autrement, que signifie pour toi une action politique, qu'est-ce que détruire l'organisation sociale ?

Déconstruire une organisation sociale, c'est s'attaquer à son expression matérielle. Pour s'en tenir à l'Histoire, les luttes anticoloniales, abolitionnistes et antiracistes se sont tenus en opposition aux institutions.
Les racisés n'ont pas renversés la majeur partie de l'Empire Colonial Français (la France possédant encore des colonies) en disant aux blancs de métropole et propriétaires dans les colonies que "au fait, la race existe pas", ou que "c'est vraiment pas très éthique ce que vous faites". Non, pour cela, ils se sont opposés aux institutions coloniales, à l'armée, aux propriétaires terriens et ont demandés l’éviction des colons.
De même les abolitionnistes ne prennent places premièrement qu'en se confrontant aux esclavagistes. Que ce soit les esclaves eux-mêmes (on peut prendre l'exemple emblématique de la Révolution haïtienne) ou en collaboration avec des progressistes blancs (on peut penser au cas américains évidemment, mais il y en a d'autres). Cependant, quoi qu'il en soit, c'est en retirant les droits de propriétés et non pas en disant qu c'est immoral qu'on atteint quelque chose. A titre d'exemple de tentative de changement "idéologique", on pourrait parler du rôle du calcul du coût du travail servile qui, en France, a longtemps fait partie d'une lutte (principalement entre "blancs" cela ne pouvant évidemment pas parler à des esclaves) pour savoir si oui ou non l'esclavage rapportait. Autant dire que malgré toutes les tentatives de la part des abolitionnistes de calculs "rationnels", ce n'est pas ça qui a changé grand chose aux conditions des esclaves et ce, malgré une discussion qui s'étend sur plus de 70 ans. Pendant ce temps là, les esclavages luttaient comme ils le pouvaient - je n'ai qu'une connaissance peu développée des luttes noires, notamment de part le fait qu'on est pas très motivé pour en parler en France, mais je recommande la chaine du Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires qui a de très intéressantes explications de Bouamama sur les grandes figures africaines.
Suite à tous ces exemples historiques je pense que tu comprendras que ce que j’appellerais une lutte antiraciste n'a pas grand chose à voir avec le travail de SOS Racisme ou de la LICRA. Pour moi (en me limitant aux exemples de racisme auxquels j'ai fais allusion) cette lutte passera par (ce "programme" ne tient qu'à moi mais me semble correspondre aux objectifs des militant-e-s actuel-les) :
  • La lutte contre la police en tant qu'elle est une institution raciste (s'il fallait encore le démontrer : rue89.nouvelobs.com/2011/12/03/pourquoi-...t-humiliantes-227094 merci à Bhake pour le lien)
  • La lutte contre le néo-colonialisme, l'opposition à la guerre au Moyen-Orient et en Afrique ainsi que des actions contre la Françafrique.
  • Une lutte contre l'hégémonie culturelle occidentale en mettant en place une culture subalterne alternative. Ceci prend évidemment place dans un mouvement contre l'assimilationnisme culturel que propose le multiculturalisme
  • La lutte contre la gentrification et la séparation spatiale des ethnies
  • La lutte contre l'Etat raciste et ses législations racistes (assumées ou non-assumées)
Ce ne sont pas des choses négociables et qui se discutent. Ce sont des libertés qui se prennent à ceux qui les ont appropriés au cours de l'Histoire.


PS : J'ai lu l'introduction, mais je ne vois pas ce qu'elle apportait par rapport à ce que tu avais déjà dis. D'où ce message.

Content que tu ais pris le temps de lire !
Si je t'ai donné ça, c'est parce que tu affirmais qu'il y avait un besoin de connaissance en biologie pour déconstruire les idées racistes reposant sur un naturalisme. Je pense que ce texte déconstruit à lui même la logique naturaliste en ne faisant pas appel à des connaissances à la biologie. Il est par conséquent plus intéressant car il permet de sortir du contexte selon lequel c'est parce que des races en biologies existent ou n'existent pas que l'on a le droit à l'égalité.
Il y a par ailleurs des passages très intéressant par rapport à ce débat, je pense :
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

Tout cela en prenant en compte que l'on a quotidiennement des pratiques racistes sans pour autant être touchés profondément par un racialisme idéologique me parait expliquer pourquoi je pense que la vidéo pose fondamentalement problème par son manque d'approfondissement (qui peut ne prendre que 2 min ou consister à dire j'ai des liens dans la description, pas besoin de faire un documentaire de 2h) et son inscription dans un système raciste se reposant sur le côté passéiste de l'idée que des races existent. Si la naturalisation de l'existence est un problème, la naturalisation de son inexistence en est un aussi.

Il est évident que l'arme de la critique ne saurait remplacer la critique des armes ; la force matérielle ne peut être abattue que par la force matérielle ; mais la théorie se change, elle aussi, en force matérielle, dès qu'elle pénètre les masses.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • azerman
  • Portrait de azerman
  • Hors Ligne
  • azerman une raison de détruire l'humanité
Plus d'informations
10 Avr 2016 18:24 #26840 par azerman
azerman a répondu au sujet : Le Racisme

"On ne fini jamais de découvrir azerman" Gloria Estefan ancienne star international
Anthony Alexandre a dit d'azerman "figure auto-érotique de l'autorité"
ce n'est pas parce que tu peux oublier mon humanité que je ne le suis pas
les parasites ne partent jamais sans une réaction actif de...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jui 2016 08:09 - 11 Jui 2016 08:13 #27645 par noah
noah a répondu au sujet : Le Racisme
Tiens je pensais à quelque chose : si léo avait tenu exactement le même discours mais avait à la fin nuancé par "le fait que le principe de race n'existerait pas en biologie (en partant du principe que celle-ci ne s'envisage aujourd'hui plus sans génétique, d'où la disparition du critère phénotypique, la notion de race et d'espèce n'ayant plus qu'un sens de plus en plus symbolique et pédagogique) et le fait pour vous d'en être au courant est loin de vous garder du racisme"
Alors le problème étant de masquer la réalité sociale par une fausse guerre idéologique, cette formulation permettrait de limiter cette aspect.
Après, il est vrai que l'on ne s'attaque pas ici à l'institution. À ce propos, si la destruction de celle-ci se fait par la lutte directe d'une population contre son oppresseur, ne passe-t-elle pas conjointement par la lutte de cette population contre la structure justificative qui accompagne l'institution (c'est d'ailleurs ce que tu as fait) ? Est-il pertinent d'établir une hiérarchie entre ces deux aspects ?

Je comprend maintenant que transposer un problème de génétique et donc, d'une certaine manière, de chimie, dans son cadre social est effectivement absurde, en ce sens léo commet là une belle maladresse. Cela me conforte dans l'idée d'un cloisonnement nécessaire entre les disciplines que la vulgarisation peut mettre à mal.

Quand à la déconstruction d'une idéologique raciste, je ne sais pas si un argumentaire social sera, pour l'individu raciste (qui se sentira naturellement agressé dans son idéologie) systématiquement suffisante. Je ne dis pas qu'il n'est pas possible de convaincre quelqu'un par cette méthode, mais qu'il faut être capable de jouer sur la même partition que son interlocuteur. Ne disposer que de l'interprétation sociale du problème peut mener à tomber, à un moment ou à un autre, sur l'hermétisme de certains par rapport à cet argumentaire. Il faudrait alors être capable de changer de langage. C'est un outil de plus, pas une clé de voûte.

Parce que la logique est folle et la folie est logique

Le surhomme est mort. Vers quelle chimère allons-nous maintenant nous tourner ?

La pire des folies est la raison, car le malade reste toute sa vie aveuglément persuadé d'être sain.

La force est une sécurité, la faiblesse une nécessité...
Dernière édition: 11 Jui 2016 08:13 par noah.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • riot
  • Portrait de riot
  • Hors Ligne
  • Ultra-gauche, mouvance anarcho-autonome
Plus d'informations
11 Jui 2016 19:50 #27650 par riot
riot a répondu au sujet : Le Racisme
Plusieurs choses :

Déjà, ce n'est même pas en biologie, c'est en génétique et en langue française. Dans les papiers anglophone le terme "race" (souvent connoté "ethnie" par ailleurs) est assez abondant. Ensuite, Léo ne parle que de génétique dans ça vidéo et comme j'ai largement essayé de l'expliquer pendant plus de deux pages la race n'est pas un concept génétique, et ne l'a jamais été. En philosophie, on appellerait ça un homme de paille. On crée un concept de toute pièce (la race génétique) pour le démonter après.

Ensuite, la structure justificative est déjà détruite, et plus aucuns vrais racistes n'utilisent ces idées, même les ethno-différencialistes à la de Benoist ou Camus. Les justifications passent leurs temps à évoluer, à s'auto-justifier, c'est une perte de temps. Penser qu'on peut juste contredire un a priori culturel, me semble assimiler la culture à quelque chose de "non évolutif". Enfin, je ne prendrais que l'exemple des féministes radicales qui ont fais ce travail il y a 50 ans, et elles y sont encore.
Il n'y a hiérarchie entre ses "aspects" que si on les pense comme différents, et pas comme une totalité je pense.

Le problème n'est, à mon avis, pas le cloisonnement, mais l'autorité qu'a une discipline sur d'autre. Et c'est le faible des Sciences Sociales, de n'être toujours pas arrivées à s'être fait reconnaître comme autre chose que "molles".

De mon côté, cet article ne ciblait pas les comportements individuels - qui me semblent peu important parce que tout le monde sait reconnaître un discours raciste - mais de montrer que le racisme, c'est justement pas des discours racistes.
Par ailleurs, chercher à convaincre me parait vain. Parce que l'idéologie raciste, c'est toute nos pensées, pensées issues d'un monde qui s'organise sur le racisme. Penser donc à déconstruire l'idéologie raciste, c'est penser à détruire toutes les pensées de tous les individus de notre société. Et encore faut-il faire attention que notre société n'évolue pas (ne soit pas une société quoi), qu'il n'y ait pas de nouveaux membres, etc. En bref, pour moi, toujours une impasse.

Quant à l'hermétisme, il n'est pas au niveau du racisme, mais de la profonde individualisation des concepts politiques. Le seul travail idéologique à proposer, serait pour moi de construire une approche holiste, constructiviste et matérialiste de la société.

Il est évident que l'arme de la critique ne saurait remplacer la critique des armes ; la force matérielle ne peut être abattue que par la force matérielle ; mais la théorie se change, elle aussi, en force matérielle, dès qu'elle pénètre les masses.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Avatar

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Harpocras
  • Portrait de Harpocras
  • Hors Ligne
  • Immatérialisme, Bergson, Kierkegaard, Pascal
Plus d'informations
11 Jui 2016 21:10 - 11 Jui 2016 21:18 #27651 par Harpocras
Harpocras a répondu au sujet : Le Racisme
Je joue l'argument du moindre mal mais je vois une possibilité purement technique à accepter la "structure justificative" un temps, ça permet au moins de briser les autorités morales les plus stéréotypés : ça cassera des stéréotypes et des champs de pensée, nos conceptions de voir la race seront petit à petit déserté au fur et à mesure (si le concept de la race ne se trouve pas à un niveau métaphysique alors je me suis trompé sur la nature de ma pensée... alors les causes de ce que j'ai déterminé sont ailleurs...), ça ouvre un champ de possible, et ça permettrait de recouper et corréler certains champs qui avaient été autrefois désignés et spécifiés uniquement pour une utilisation précise (#les sciences sociales).
Maintenant, par exemple, la question de la sélection sociale (idéologie, philosophie, projet) sur la biologie humaine peut commencer à se poser sans que certains commencent à trouver la démarche étrange, marginale (en effet si ces choses ne sont pas vérifiées au degré biologique alors ils sont dus à d'autres facteurs).
Mais on peut tout à fait avoir une société pensante mais hiérarchisée sans problème, et donc menacé de voir ses expériences de vie toujours de la même manière, d'avoir une science biaisée (dont la recherche est biaisée)! Ça, devient le problème dont parle riot. ^-^

Ainsi, l'homme est la mesure de toutes choses,

Faites donc du vide la Voie. Et considérez la Voie comme "vide". Car l'intelligence est "être". Mais l'esprit est "Vide".

Car une injustice, où qu'elle se produise, est une menace pour la justice partout ailleurs
Dernière édition: 11 Jui 2016 21:18 par Harpocras.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.422 secondes

Échanges éphémères

Marche/Arrêt Smileys Historique FAQ Kide Chat

Powered by Kide Shoutbox

[15-7] 17:57 - Tsukushi: Cool le clip !! :o C'est marrant comment ça peut faire réfléchir un si ptit machin XD
[15-7] 17:57 - Tsukushi: CIMER POUR LA DECOUVERTE BRIGITTE §§
[15-7] 18:34 - Brigitte: De rien Tsuku :)
[15-7] 18:36 - Brigitte: C'est ce qui est génial avec l'art! Les dessins de presse me font parfois plus réfléchir ou prendre conscience de qqch que les longs articles ou discours
[15-7] 18:46 - Brigitte: :o c'est "marrant" Emilio je regarde parfois ses videos sur son autre chaine où il parle d'alimentation mais j'avais jamais regardé cette chaîne là
[15-7] 18:48 - Brigitte: Une fois j'avais lu une interview de Marion Cotillard qui disait "je serai heureuse le jour où j'oserai déplaire".
[15-7] 19:33 - Avatar abistouille: J'ai hate d'atteindre aussi ce jour :o
[15-7] 19:33 - Avatar abistouille: Du moins le jour ou j'aurai spontanément le réflexe de ne pas me sentir concerné par les jugements d'autrui
[15-7] 19:33 - Avatar abistouille: (Afin de ne pas avoir avec une vive réaction émotionnelle)
[15-7] 19:58 - Brigitte: A mon avis ça prend toute une vie ^^'
[16-7] 3:31 - Vecu: Jusqu'au jour où l'on pourra s'opérer le cerveau :D
[16-7] 3:31 - Vecu: Pour s'enlever ce genre de trucs
[16-7] 20:06 - azerman: je crois quand meme dans une certaine limite il faut se sentir concerné par le jugement d'autrui voir si c'est pertinant et si c'est pertinant se remettre en question
[16-7] 20:29 - Vecu: Le regard ou le jugement ? :P
[17-7] 18:10 - Avatar: Oui Azer ce que tu dis correspond au 5e accord tolteque
[17-7] 18:10 - Avatar: "Soyez sceptiques, mais apprenez à écouter"
[17-7] 18:11 - Avatar: autrement dit: gardez en tête que toute narration relève de l'imaginaire humain, mais sachez comprendre les besoins et les stratégies qui sous tendent ces narrations, qui sont donc des informations essentielles pour se relier aux autres.
[17-7] 18:11 - Avatar: En gros
[18-7] 21:22 - RegisRquoi: Coucou.
[18-7] 21:22 - RegisRquoi: Ah mais ya personne c triste
[18-7] 21:22 - RegisRquoi: Rebonjour à qui le lira, du coup :D
[18-7] 22:00 - Avatar: Ya pas personne :o
[18-7] 22:01 - Avatar: Mais bon si tu veux de l'intéractivité actuellement, c'est sur que Discord sera plus adéquat n_n
[19-7] 2:30 - Vecu: Salut Regis
[21-7] 11:47 - azerman: je je suis libertine je suis une catin
[21-7] 15:52 - Avatar: Combien la passe?
[21-7] 16:00 - Vecu: J'aimerais les tarifs aussi
[21-7] 19:43 - azerman: 100€ l'heure
[22-7] 6:36 - Vecu: Et on a pas de limites ?
[22-7] 11:50 - azerman: tant que vous me tué pas ou ne porter pas a ttteinte a ma vie
[22-7] 12:28 - Avatar: Laisse moi réfléchir à ce que je pourrais faire...
[22-7] 12:49 - Avatar: Je testerai les limites de ta souplesse
[22-7] 12:49 - Avatar: Je suppose qu'on porte pas atteinte a ta vie si on te prend un rein
[22-7] 13:12 - azerman: ou a mon intégrité physique
[22-7] 20:06 - Avatar: C'est pas vague comme expression, l'intégrité physique ?
[23-7] 8:32 - Vecu: Non c'est évident

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages, enregistrez-vous ou identifiez-vous.

Derniers Messages